Forum cinema ALP

Forum cinema,realisation d'un film, scenario, production, tournage
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: la lumière   Lun 9 Mai - 14:24

La lumière
Le premier matériau de l'artiste du visuel, du photographe, du peintre, de l'illustrateur, n'est pas son équipement, ses projecteurs, ses flashes électroniques, ses gouaches, ses pellicules, ses huiles, mais la lumière. Elle donne de l'unité à l'image, crée des atmosphères, des ambiances mystérieuses, met en valeur la thématique de l'image, souligne les formes et les textures et accentue dramatiquement les ombres. La lumière impose un état d'esprit, agit sur le comportement. La présence ou l'absence de lumière joue un rôle déterminant sur nos réactions affectives et émotives. Le contrôle du sens de la lumière constitue le moyen le plus sûr pour exprimer ses idées, leur communiquer une rare efficacité, souvent inconsciente chez le récepteur.
haut de la page

Les propriétés de la lumière
La lumière présente trois caractéristiques fondamentales: luminance, qualité et couleur.

La luminance donne l'intensité de la lumière, en passant de l'objet noir qui ne reflète aucune lumière à l'objet blanc qui reflète toutes les lumières qui l'atteignent; elle exploite un continuum de tons, des tons sombres aux tons clairs; elle s'applique tant dans la réalisation d'images en noir et blanc qu'en couleur. L'éventail infini de tons dans une photo lui ajoute de la richesse et de l'intérêt, la rend plus ou moins imperceptiblement attirante, agréable à voir.

Lorsque l'on parle de qualité de la lumière, on fait référence à sa douceur ou à sa dureté. Parce qu'il agit en lumière directe, le soleil transmet de la dureté à l'objet qu'il éclaire; une source lumineuse indirecte parce qu'elle diffuse sa lumière sur une image lui communique de la douceur, de la suavité. Les nuages jouent le rôle de diffuseur naturel de la lumière.

La couleur de la lumière varie considérablement de l'aube au crépuscule. Elle précise l'heure de la journée, l'état psychologique général. Il ne s'agit pas ici d'exploiter au maximum la variété des couleurs mais de situer la prise de vue dans le temps de la journée, le mois et la saison de l'année. La couleur avec ses dominantes typiques personnalise l'objet photographié, lui greffe une vérité facilement reconnaissable à laquelle on va s'identifier comme malgré nous parce qu'elle fait partie de notre vécu.
haut de la page

L'orientation de la lumière
L'angle de la lumière crée des effets visuellement riches et variés sur le sujet éclairé. La lumière peut provenir de trois directions différentes: de face, de côté (gauche ou droite), de l'arrière, ce qui donne les trois types d'éclairage suivants: l'éclairage de face, l'éclairage latéral et l'éclairage à contre-jour.

L'éclairage de face, qu'on appelle aussi l'éclairage des débutants ou du flash, est celui où la lumière, provenant du soleil derrière le preneur de vues et passant au-dessus de sa tête, atteint généralement le sujet éclairé en plein visage. Avec ce type de résultat, la lumière produit ses meilleurs effets quand elle isole le sujet de l'environnement, du fond. Cependant, on considère cet éclairage comme le moins intéressant, le plus plat, parce qu'il fait disparaître les ombres et qu'elles ne sont jamais captées et exploitées pour donner du corps et de la profondeur au visuel.

Quand les formes ombreuses traversent la scène d'un côté ou de l'autre on parle d'éclairage latéral. À cause de ces zones d'ombres, on peut exploiter les tons où contrastent clarté et noirceur, on peut exploiter les lignes géométriques d'épaisseur variable selon la densité des espaces non éclairés, on peut exploiter la troisième dimension amenée par ces ombrages et on peut, occasionnellement, exploiter les textures qui s'offrent sous nos yeux. Notons que le moment du jour où les ombres sont les plus nombreuses et les plus tranchées se situe en début et fin de journée.

Lorsque le preneur de vues fait face au soleil, il est en éclairage à contre-jour. Le sujet photographié produit alors une silhouette plus ou moins auréolée. Cet éclairage donne des images graphiques contrastées et spectaculaires, des contours très précis et de la profondeur, étant donné que les ombres se projettent en avant-plan, au pied du preneur de vues. Dans les clichés pris à l'intérieur, en studio, mettre une lumière au-dessus de la tête, comme en contre-jour, c'est le moyen le plus sûr pour créer une troisième dimension et détacher notre sujet du fond.
haut de la page

La composition
Au niveau composition, l'idéal serait de toujours se rappeler -pour mieux analyser, discuter et réaliser un cliché- les composantes de l'image et la règle d'or ou règle des tiers.

Les neuf composantes de l'image sont: la ligne, la forme, la texture, le motif, la perspective, le ton, le contraste, la profondeur et la couleur. La texture se différencie du motif quant à la profondeur tactile indispensable dans la texture et quant à la répétition de formes géométriques qui définit le motif. Le ton se différencie du contraste en ce que ce dernier est une différence de luminosité entre les parties les plus claires et les plus sombres tandis que le ton permet de juger de la gradation de l'image. La profondeur se différencie de la perspective en ce que l'une inclut l'autre; en effet, la profondeur inclut la perspective, et elle nous offre uniquement trois moyens pour suggérer la troisième dimension sur une surface qui n'en possède que deux: la perspective, l'avant-plan cachant l'arrière-plan et les zones d'ombres.

La règle d'or ou la règle des tiers est une trouvaille qui mérite toute notre attention et toute notre admiration. C'est le moyen le plus sûr pour mettre sur pellicule une image et constater jusqu'à quel point la photographie, la publicité, la télévision et le cinéma appliquent cette règle de manière systématique. Encore faut-il comprendre cette règle et en attraper toutes les conséquences. La règle des tiers s'illustre comme suit:

Après avoir divisé l'image en trois parties égales tant verticalement que horizontalement, nous observons quatre points formés de la rencontre des quatre lignes, ces quatre points se nomment points forts.

Les conséquences: à la prise de vue, pour bien composer une image, il faut situer l'élément principal sur l'un de ces quatre points forts. De façon concrète cela peut signifier de placer la tête de l'enfant qui pleure dans une foule compacte sur le point fort deux ou encore de placer le grain de beauté, si aguichant que possède une starlette sur la lèvre supérieure, exactement au point fort quatre.

Une explication de ce phénomène au niveau de la perception: des études en psychologie ont démontré que le cerveau a tendance à recomposer, à recentrer, les éléments d'une illustration quand ceux-là, et particulièrement l'élément principal, sont décentrés; ce qui signifie que mettre les éléments importants de sa prise de vue sur l'un ou l'autre de ces points dynamise une prise de vue.

De plus, comme avec la langue, le langage visuel a ses lois et ses habitudes. Cette règle d'or est devenue si courante dans presque tous les domaines de l'illustration qu'elle s'est généralisée de manière aveugle et incontournable, ce qui n'empêche pas, les plus originaux d'entre nous, de la contester et de la bannir, sans remords aucun, de leurs oeuvres. En l'excluant de la sorte ils ne font que confirmer son emprise sur leur esprit et leur créativité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alp.forum.free.fr
 
la lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» Les 10 meilleurs reflex numériques en basse lumière selon DxO
» Lumière continue ou flash
» [roman]Au bout, la lumière E. Torres
» Two on a Tower (A la lumière des étoiles)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum cinema ALP :: Réalisation :: La lumière-
Sauter vers: