Forum cinema ALP

Forum cinema,realisation d'un film, scenario, production, tournage
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Liban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabien
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Liban   Mar 29 Mar - 14:41

Merci à Pierrot pour la création et l'animation de ce site !
Selon son voeu je poste un "petit" message qui parle de ma patrie d'adoption, le Liban.

Après 15 ans de guerre(s) plus ou moins civile(s), le Liban a connu une période transitoire de relative stabilité de 1989-91 à 2005.
L'occupation israélienne du sud du pays s'est terminée en 2000, après 18 ans de présence militaire indésirable. La pression du Parti de dieu (ou Hezbollah) libanais a certainement incité l'état sioniste à effectuer ce retrait, même si il ne me paraît pas être fondamental.

L'histoire de l'influence syrienne au Liban remonte à 1976-77 quand à l'appel des leaders chrétiens maronites, les troupes syriennes ont envahi le pays pour les soutenir contre les feydayhins palestiniens. Les syriens ont vite basculé dans le camp adverse, et ont mené une lutte sans merci contre le général Aoun (ancien président maronite), contraint de fuir son palais présidentiel pour la France.

La paix au Liban s'est instaurée sous le fameux accord de Taëf, qui prévoit un retrait progressif des militaires syriens et le désarmement des milices libanaises.
Le désarmement a été fait, sauf pour la milice chiite du Hezbollah, résistance intouchable à Israël.
Le retrait syrien n'a pas été fait jusqu'à aujourd'hui, bien que l'arrivée au pouvoir à Damas de Bachar El Assad (fils de Hafez) ait permis une amorce d'allègement des troupes (de 30 000 à environ 14 000 soldats).

M. Rafic Hariri, un des 100 plus grosses fortunes du monde, a pris la fonction de premier ministre en 1994 et a entamé la reconstruction du pays, concentrée sur le centre ville de Beyrouth. Son action s'est avérée prestigieuse mais ultra-libérale et source d'un endettement démesuré. Il a quand même réussi à stabiliser la livre libanaise et favorisé les investissements étrangers au Liban, du fait de sa carrure internationale, assez unique dans le monde arabe.

Ce leader controversé, mais sunnite modéré (ce qui est rare et précieux) est mort dans un attentat le 14 février 2005. Il avait démissionné de son poste de premier ministre 4 mois avant, et venait d'annoncer son positionnement dans l'opposition libanaise. En effet, il était considéré comme un des artisans de la résolution 1559 des Nations-Unies, prévoyant le retrait syrien, le désarmement du Hezbollah, et l'intégration des 450 000 réfugiés palestiniens au Liban.

L'opposition a accusé la Syrie d'avoir réalisé cet attentat, organisant des manifestations importantes, la plus forte ayant réuni 1,5 million de personnes, majoritairement chrétiennes, sunnites et druzes.

Les "loyalistes", majoritairement chiites (Hezbollah et Amal) ont participé à une contre manifestation également d'envergure (peut-être 800 000 personnes).
Le gouvernement a démissionné.
Les enquêteurs de l'ONU semblent privilégier la piste syrienne.
Sous la pression internationale, la Syrie a entamé un redéploiement de ses troupes dans la plaine de la Bekaa, non loin de la frontière. Elle n’a pas encore publié de calendrier pour le retrait. Il devrait intervenir avant les élections législatives de mai 2005… si elles ont lieu.

Depuis, en 8 jours, 3 attentats à la bombe ont ensanglanté des régions chrétiennes du Grand-Beyrouth, sans qu’aucun coupable ne puisse être identifié.
Cependant ces attentats ont concerné des régions à faible densité de population. Ils sont considérés ici comme des messages… Les 5 personnes disparues dans ces explosions sont toutes d’origine asiatique (Inde, Sri-Lanka, Pakistan).
La fréquence des explosions est de 4 jours, prochain flash info jeudi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: Liban   Jeu 31 Mar - 9:13

merci, pour ces explications trés complètes, j'aurai quelques questions.
Le Hezbolla, c'est qui des réfugiés palestiniens ?Des syriens ? des libanias ?
Est ce que la présence américaine en Irak renforce le pouvoir du hezbolla ?
Et si les syriens partent du plateau du golan, je sais pas comment ça s'écrit, n'y a t'il pas un risque pour voir le retour des israéliens ?
L'eau est aussi au coeur des enjeux de cette région.
Et donc celui qui détient l'eau voit son pouvoir renforcer !
Qu'est ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alp.forum.free.fr
fabien
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: Liban   Jeu 31 Mar - 10:39

Vi Pierrot, je vais essayer de répondre dans l'ordre.

Le Hezbollah, c'est un parti national-musulman libanais chiite. Il n'est donc composé que de libanais chiites (communauté majoritaire au Liban, un peu comme en Irak). Il a été créé en 1982 pour contrer l'invasion israélienne. Il faut dire que c'est le seul groupe arabe qui a réussi à tenir tête à Israël... dans l'histoire de l'état sioniste. Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, compte à son actif 2 grandes victoires politiques et militaires :
* le retrait israélien en 2000
* l'échange en 2004 de pleins de détenus libanais en Israël contre quelques macchabés de Tsaal et un pauvre otage traficant israélien (aujourd'hui détenu en Israël, mais je peux me tromper) (médiation allemande)

Le Hezbollah est en lien étroit avec l'Iran (seul pays officiellement chiite), qui le soutient financièrement et politiquement.
Les relations du Hezbollah avec les musulmans sunnites sont plus difficiles, mais avec la Syrie ça marche bien car il y a des intérêts communs (les armes iraniennes passent par la Syrie, et ils revendiquent tous 2 des territoires occupés par Israël).

Cependant, beaucoup de chiites du Hezbollah détestent les réfugiés palestiniens au Liban, souvent accusés d'avoir provoqué la guerre civile du pays, et aussi car ils représentent une forte communauté sunnite (environ 450 000 réfugiés).

Aujourd'hui le Hezbollah refuse de déposer les armes pour les raisons officielles suivantes :
* fermes de Chebaa toujours occupées par Israël
* violations quotidiennes de la souveraineté de l'espace aérien libanais par l'aviation militaire israélienne

et pour les raisons officieuses suivantes :
* lutte éternelle contre Israël et leurs alliés
* dissuasion vis-à-vis des autres communautés libanaises, notamment certains groupes chrétiens qui s'étaient alliés à Israël pendant la guerre (Cf. massacre de Sabra et Chatila par exemple)

Sinon pour la présence américaine en Irak, le Hezbollah est un peu emmerdé car les chiites d'Irak étaient plutot contents d'aller voter !

Pour le plateau du Golan, l'occupation israélienne demeure depuis 67... espérons que ça changera un jour, mais la maitrise de l'eau est stratégique à cet endroit.

L'eau libanaise est aussi source de problèmes, les israéliens n'aiment pas que les libanais pompent leur propre eau. Si ils pompent trop (même en dessous des seuils fixés par la législation internationale), l'armée israélienne montre ses muscles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liban   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo maquette au Liban
» Land Rover...Liban 1982...RSO...front Est 1944...
» lézard du Liban
» casque bleu liban
» ça craque au Liban

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum cinema ALP :: Actualités :: actualité internationale-
Sauter vers: