Forum cinema ALP

Forum cinema,realisation d'un film, scenario, production, tournage
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 suite palmares cannes 2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: suite palmares cannes 2005   Dim 22 Mai - 22:13

Prix d'interprétation féminine : Hanna Laslo pour "Free Zone" de Amos Gitaï


© SEBASTIEN BOSSI


Le Prix d'interprétation féminine a été attribué par Ralph Fiennes à Hanna Laslo pour sa performance dans Free Zone de Amos Gitaï.

"Je suis très émue, c'est tellement formidable d'être là sur cette scène, a déclaré l'actrice. Je veux partager ce Prix avec Amos Gitaï, mon réalisateur qui m'a donnée cette chance et a cru en moi. Je veux aussi partager cette récompense avec ma mère, qui est une survivante de l'Holocauste, du camp d'Auschwitz. Je pense à tous les survivants de l'Holocauste qui sont encore de ce monde et à toutes les victimes de tous les bords, Arabes et Palestiniens. Il serait grand temps que nous commencions à nous réunir et à discuter pour essayer de résoudre les problèmes."

Lors de la conférence de presse des lauréats, l'actrice a ajouté à propos de Free Zone : "Ce film a le mérite d'aborder avec humour un sujet politique [le conflit israélo-palestinien] qui peut paraître ennuyeux. Tout n'est pas dramatique. Mon personnage voit le côté amusant de la vie... Amos est un réalisateur aux réactions inattendues. Ce que j'aime chez lui, c'est que le scénario n'est qu'une forme de recommandation, et il attend de vous que vous fassiez preuve de créativité et que vous sachiez improviser."



Prix d'interprétation masculine : Tommy Lee Jones pour "The Three Burials of Melquiades Estrada (Trois Enterrements)"


© AFP


Le Prix d'interprétation masculine, remis par Penélope Cruz, est allé à Tommy Lee Jones pour sa prestation dans The Three Burials of Melquiades Estrada (Trois Enterrements).

Lors de la remise de ce prix, l'acteur et réalisateur américain a déclaré : "Merci beaucoup ! J'aimerais remercier les personnes qui ont cru en ce film, qui m'ont nourri et habillé tous les jours. Je commencerai par ma femme, les personnes du Mexique du Nord, dans l'Ouest du Texas, Pierre-Ange Le Pogam, Luc Besson, Chris Mangus et tous les spectateurs à la grande ouverture d'esprit, qui sont venus voir le film hier soir. Merci beaucoup de tout mon coeur !"

Lors de la conférence de presse des lauréats, Tommy Lee Jones a ajouté : "Bien sûr, je suis le premier surpris, et plus que jamais honoré d'être récompensé par le plus prestigieux des festivals dans le monde... C'est pour cette raison que l'on devient un acteur ou un réalisateur : pour apprécier à un moment de votre vie la communion de 3 000 personnes qui viennent juger votre travail."



Prix de la mise en scène : Michael Haneke pour "Caché"


© AFP


Le Prix de la mise en scène a été remis par Kristin Scott Thomas à Michael Haneke pour Caché.

"Merci au Festival, merci aux membres du Jury qui ont défendu mon travail, a déclaré le cinéaste autrichien. Merci à tous ceux qui m'ont aidé à faire ce film. Je commence par ma femme qui m'a supporté pendant tout ce temps, qui a été la première à me critiquer, à mes producteurs Margaret Menegoz et Veit Heiduska, à toute l'équipe avec qui je travaille depuis des années. Merci naturellement à mes acteurs qui malheureusement ne sont pas ici aujourd'hui : Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Maurice Bénichou, Walid Afkir, tous ceux qui sont l'âme de mon film. Je vous salue, je vous aime. A la prochaine. Merci."

A la conférence de presse des lauréats, Michael Haneke a ajouté : "Caché sortira en France en octobre prochain, de même qu'en Autriche. Il s'est vendu presque partout dans le monde, à deux exceptions près. Pour mon prochain film, je vais filmer l'opéra "Don Juan"."



Prix du scénario : Guillermo Arriaga pour "The Three Burials of Melquiades Estrada (Trois Enterrements)" de Tommy Lee Jones


© AFP


Remis par Zhang Ziyi, le Prix du scénario a été attribué à Guillermo Arriaga, le scénariste de The Three Burials of Melquiades Estrada (Trois Enterrements) de Tommy Lee Jones.

"C'est un énorme honneur d'être là, c'est la première fois que je porte un costume de ce type de ma vie, a déclaré le scénariste d'origine mexicaine. Je veux partager cette récompense avec Luc Besson qui a produit ce projet. J'aimerais partager aussi ce Prix avec les comédiens Barry Pepper, Tommy Lee Jones, Julio César Cedillo. Je ne serais pas là sans l'aide de notre magnifique producteur Michael Fitzgerald. Et je ne serai pas là non plus sans Monsieur Tommy Lee Jones qui m'a vraiment aidé à écrire le scénario. Son travail, sa générosité, sa patience étaient constamment présents. Merci Tommy ! Et enfin, j'aimerais la partager avec mes parents, mon fils, ma fille et mon amour sans qui je ne pourrai écrire un seul mot. J'ai une pensée pour les Mexicains, spécialement ceux de l'autre côté de la frontière qui cherchent une meilleure façon de vivre."

Lors de la conférence de presse des lauréats, Guillermo Arriaga a ajouté : "C'est l'un des plus grands moments de ma vie. Lorsque j'étais jeune, je suis venu en Europe et j'ai visité le Palais, j'ai alors dit à mon frère qu'un jour j'y retournerai en montant les marches. Et ce jour est enfin venu."



Prix du Jury : "Shanghai Dreams" de Wang Xiaoshuai


© AFP


Le Prix du Jury a été remis par Lambert Wilson et Valérie Lemercier au réalisateur Wang Xiaoshuai pour son film Shanghai Dreams.

"Merci à l'ensemble du Jury, merci au Président Emir Kusturica, a déclaré Wang Xiaoshuai. Merci au Festival de Cannes. Je voudrais remercier aussi l'ensemble des personnes qui ont travaillé sur ce film : mes comédiens bien sûr, mon chef opérateur, mon producteur Pi Li. Et il y a quelque chose d'important que je voulais vous dire : vous m'avez remis un précieux cadeau, car aujourd'hui à l'heure chinoise, c'est mon anniversaire. Je voudrais enfin remercier mes parents qui regarderont sûrement la télévision demain. Je sais maintenant pourquoi il y a 39 ans ils m'ont mis au monde. Merci !"

Lors de la conférence de presse des lauréats, Wang Xiaoshuai a ajouté : "C'est le plus beau des cadeaux pour mon anniversaire. C'est un grand honneur d'être présent, car ce projet a été difficile à réaliser, notamment pour trouver l'argent et assurer la production. Le simple fait d'être sélectionné à Cannes va énormément aider la carrière du film. Nous pensions le sortir en Chine en août, mais étant donné qu'il vient de recevoir ce prix, nous allons avancer la sortie en juin."



Caméra d'Or ex-aequo : "Sulanga Enu Pinisa (La Terre Abandonnée)" de Vimukthi Jayasundara et "Me and You and Everyone we Know (Toi, Moi et tous les Autres)" de Miranda July


© AFP


Abbas Kiarostami et Milla Jovovich ont décerné la Caméra d'Or ex-aequo à Sulanga Enu Pinisa (La Terre Abandonnée) de Vimukthi Jayasundara, présenté dans la section Un Certain Regard, et à Me and You and Everyone we Know (Toi, Moi et tous les Autres) de Miranda July, présenté dans le cadre de la Semaine Internationale de la Critique.

"Merci aux Jurés, merci à ce Festival de m'avoir reçue, a déclaré la réalisatrice américaine Miranda July. Je suis encore étonnée d'être arrivée jusqu'ici. Merci au public qui a été formidable, les adultes comme les enfants qui ont vu mon film. Merci à MK2 et ma société de production. Etre reconnue comme ça pour un premier film, c'est comme si quelqu'un me disait : "Tu es bien comme ça, tu peux continuer ainsi"." Vimukthi Jayasundara a également exprimé ses remerciements : "Bonsoir, merci beaucoup aux membres du Jury. C'est un Prix pour l'Asie et le Sri Lanka, je suis très fier. Merci beaucoup !"

A la conférence de presse des lauréats, Miranda July a ajouté : "Aux Etats-Unis, mon film sortira en salles d'abord à New York le 17 juin et dans le reste du pays en juillet. Il a trouvé un distributeur dans chaque pays, à l'exception peut-être de l'Allemagne... Cette grande journée a débuté pour moi il y a quinze heures lorsque j'ai reçu un appel à Seattle me demandant de prendre un taxi et de me rendre à l'aéroport. J'ai filmé mon voyage et le résultat sera visible sur mon site web demain matin."



Palme d'Or du court métrage : "Podorozhni" de Igor Strembitskyy / Mention spéciale : "Clara" de Van Sowerwine


© AFP


Décernées par le Jury du court métrage et de la Cinéfondation présidé par Edward Yang, la Palme d'Or du court métrage est allée à Podorozhni de Igor Strembitskyy et la Mention spéciale à Clara de Van Sowerwine.

Le réalisateur ukrainien Igor Strembitskyy a déclaré lors de cette remise de prix : "Je suis heureux que vous ayez su apprécier les efforts et je suis très heureux également pour l'Ukraine. Merci beaucoup !"

Lors de la conférence de presse des lauréats, ce dernier a ajouté : "J'ai 31 ans et c'est le premier film que je fais en 35mm. Il m'a fallu trois ans pour le réaliser, car la situation du cinéma dans mon pays est délicate. Je l'ai tourné en utilisant 120 mètres de "chutes". Je pense que tous ces problèmes ont contribué à faire un bon film." L'Australienne Van Sowerwine a quant à elle souligné : "C'est mon premier film produit, mon premier film en 35mm et c'est un film d'animation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alp.forum.free.fr
 
suite palmares cannes 2005
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panne d'émetteur suite à l'orage
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» gicleur gasgas 300ec de 2005
» Ligue de Cannes recherche entraineur !
» Devdas: Cannes 22 mai 2002

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum cinema ALP :: Réalisation :: Festival-
Sauter vers: